Accueil

Sar-El Belgium

Sar-El Belgique

Sar-El Belgie

Ahoron Davidi fondateur de Sar EL volontariat civil en Israël

Durant l'été 1982, au milieu de la guerre de Galilée, la population du Golan doit faire face à la perspective désastreuse de perdre leur récolte agricole. La majorité des habitants aptes au travail sont rappelés pour leur devoir de réserve dans l'armée.

 

Les récoltes déjà prête, ne peuvent être récoltées, par le manque de main d’œuvre. La majorité des hommes sont sous les drapeaux.

 

Aharon Davidi, l'ancien chef des parachutistes de Tsahal et du corps d'infanterie, dirige la communauté des hauteurs du Golan et des activités culturelles.

 

Touché par la détresse des habitants,il envoie une équipe aux États-Unis. En quelques semaines, quelques 650 volontaires arrivent en Israël pour apporter leur soutien par du travail bénévole.

 

Réalisant le bien-fondé de cette action, ces premiers volontaires expriment le souhait que le projet de volontariat se perpétue.

 

Ainsi, au printemps de 1983, "Sar-El" – projet National de bénévoles pour Israël – est fondée comme une organisation à but non lucratif, apolitique (« Sar-El » est l'acronyme hébreu signifiant « Service pour Israël »).

 

Au cours des années suivantes, des volontaires de plus de 48 pays, ont apporté leur aide.

Sar-El est représentée dans plus de 30 pays.

Volontariat civil en Israël

Sar-El volontariat civil en Israël, est un programme de 1, 2 ou 3 semaines, permettant de partager une expérience avec des volontaires venues du monde entier pour travailler bénévolement dans une base en Israël, à proximité des soldats Israéliens.

Les taches sont diverses et dépendent des besoins.

Une équipe approuve les taches qui sont proposés aux volontaires :

préparer les repas, les trousses de premiers secours, réparer les appareils de communication, nettoyer le matériel divers, etc…

 

Les participants sont installés dans les baraquements aux côtés des soldats.

Le travail dans la base se déroule du dimanche au jeudi, et les shabatots (vendredi et samedi) sont libre.

 

En soirée des activités sont organisées mettant l’accent sur l’apprentissage de l’hébreu, l’histoire d’Israël, les fêtes et traditions juives, la situation sécuritaire, géopolitique et sociale d’Israël, etc…

 

En plus du travail habituel, le programme prévoit, sur 3 semaines de volontariat, une visite de Jérusalem, des conférences, et des Shabbat peuvent être organisés ainsi que des excursions.

 

Durant toute la période de volontariat une soldate ( Madrikha) est présente pour vous aider et vous guider, c’est elle aussi qui réparti les taches.

 

Copyright © All Rights Reserved